Les Lois de Dieu et le chaos PDF Print E-mail

 

Il n’y a pas si longtemps, les chrétiens étaient connus comme des gens intègres ; on leur faisait confiance car ils tenaient parole. L’éthique chrétienne était si influente que des engagements verbaux suffisaient. Les sonneries d’alarme, les barreaux et les portails de sécurité étaient inconnus et inutiles. Les femmes et les enfants pouvaient marcher seuls la nuit sans crainte ni danger. Qu’est-il arrivé ?

« Haïssez le mal et aimez le bien, faites régner à la porte la justice… mais que la droiture soit comme un courant d’eau, et la justice comme un torrent qui jamais ne tarit. » Amos 5. 15, 24

« La justice élève une nation, mais le péché est la honte des peuples. »

Proverbes 14. 34

La solution à tous nos problèmes sociaux et politiques n’est pas principalement d’avoir des chrétiens élus dans notre gouvernement. Comme l’histoire récente le démontre largement, ceux qui se réclament du christianisme peuvent défendre et voter une politique qui est en conflit flagrant avec la Loi de Dieu.

« Car moi, l’Eternel, j’aime la justice ; je hais la rapine avec l’iniquité. »

Esaïe 61. 8

Le grand réformateur anglais et traducteur de la Bible, le Professeur John Wycliffe, a enseigné que « La Bible est donnée pour le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. » Le message principal de la Bible indique comment les hommes et les femmes pécheurs peuvent être réconciliés avec le Créateur. Le message secondaire de la Bible conduit à vivre en obéissance avec la Loi de Dieu. Parce que Dieu est le Créateur de tout, Sa Parole parle de tous les domaines de la vie, y compris de l’éducation, de l’économie et de la justice. Et cependant beaucoup de chrétiens rejettent ou négligent la Parole de Dieu et son application dans tous les domaines de la vie.

« Jésus lui répondit : si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole… »

Jean 14. 23

La plupart des chrétiens ne semblent pas comprendre que nous sommes en guerre. C’est la guerre des idées. On est soumis soit à Dieu, soit au diable. Le monde est un champ de bataille. Malheureusement, beaucoup de chrétiens n’ont pas réussi à renouveler leur esprit (Romains 12. 1, 2) et ne comprennent pas comment la vision humaniste du monde entre en conflit avec la vision biblique du monde.

Qu’est ce qui forme et remplit ton esprit ? Si c’est la télévision, la musique à la mode et les journaux, alors tu seras un humaniste dans ta pensée, parce que ces domaines sont généralement utilisés par ceux qui rejettent Dieu et la Bible

« Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. » Romains 12. 2

« Prenez donc garde afin de vous conduire avec circonspection, non comme des insensés, mais comme des sages ; rachetez le temps, car les jours sont mauvais. » Ephésiens 5. 15, 16

Alors, où les choses ont-elles mal tourné pour que même ceux qui se disent chrétiens puissent être coupables de tromperie, de vol, d’immoralité et de la promotion de la pornographie, de prostitution, d’homosexualité, de jeux d’argent et d’avortement ? Comment des chrétiens peuvent-ils appartenir à des partis politiques qui rejettent manifestement la Loi de Dieu et favorisent de telles méchancetés ? Comment des chrétiens peuvent-ils voter pour des partis qui défendent la prostitution légalisée, les jeux d’argent, l’homosexualité, la pornographie, l’avortement et l’euthanasie ?

« La crainte de Dieu n’est pas devant leurs yeux. » Romains 3. 18

« La crainte de Dieu est le commencement de la sagesse… »(Proverbes 1. 7). Pour qu’une société soit prospère et vive dans la tranquillité, il est essentiel qu’elle soit premièrement composée de personnes de bonnes mœurs. Le fondement d’une nation véritablement libre et stable ne peut être posé que sur des caractères, des esprits et des vies transformés par la Grâce de Dieu..

« Heureux l’homme qui craint l’Eternel, qui trouve un grand plaisir à ses commandements. » Psaume 112. 1

Ici nous arrivons au centre du problème. La plupart de nos Eglises sont dépourvues de la crainte du Seigneur, et loin de se réjouir des commandements de Dieu, beaucoup de chrétiens, dans les faits, méprisent la loi de Dieu. Combien de fois avons-nous entendu des prédicateurs s’exclamer que « nous ne sommes plus sous la loi » ! Et pourtant la Bible définit le péché comme « la transgression de la loi »(I Jean 3. 4). Ces contradicteurs de la Loi de Dieu ont besoin de faire attention à ces paroles de notre Seigneur Jésus-Christ :

« Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. Car je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé. Celui donc qui supprimera l’un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. » Matthieu 5. 17-19

Le roi Alfred le Grand (849-899) d’Angleterre, a posé les fondements de la « Loi Commune », sur les Dix Commandements(Exode 20), les Lois Civiles Mosaïques (Exode 21 – 23), la Règle d’Or de Christ (Matthieu 7. 12) et d’autres principes bibliques.On peut retrouver les principes de gouvernement limité et les fondements de la liberté individuelle édictés par Alfred dans la Bible. (A History of the English-Speaking Peoples).La Loi de Dieu est le seul fondement efficace pour la liberté et la justice.

Les Dix Commandements englobent notre responsabilité envers Dieu, envers nos parents et envers les autres. Chaque commandement est en rapport avec un aspect spécifique (Dieu, l’adoration, la parole, le temps, l’autorité, la vie, l’amour, la propriété, la vérité et la conscience). Chaque commandement inclut des interdictions et un droit implicite (la liberté de culte, le droit de connaître la volonté de Dieu et de la faire, la liberté d’expression, le droit au travail et au repos, le respect des autorités, le droit à la vie, le caractère sacré du mariage, la propriété privée, le droit d’être protégé de la calomnie et la liberté de conscience). Adhérer à la Loi de Dieu conduit au respect de Dieu, au respect des gens et au respect de la propriété - une société où nous pourrions aimer notre prochain au lieu de le craindre.

« La loi de l’Eternel est parfaite, elle restaure l’âme ; le témoignage de l’Eternel est véritable, il rend sage l’ignorant. Les ordonnances de l’Eternel sont droites, elles réjouissent le cœur ; les commandements de l’Eternel sont purs, ils éclairent les yeux. » Psaume 19. 8-9

Comment tant de chrétiens peuvent-ils soutenir alors que la Loi de Dieu ne s’applique plus à nous aujourd’hui ? Sommes-nous libres d’adorer d’autres dieux ? Pouvons-nous maintenant nous prosterner devant des idoles et prendre le nom de Dieu en vain ? Pouvons-nous profaner le Jour du Seigneur et déshonorer nos parents ? Pouvons-nous tuer - au moins les enfants à naître, ou les personnes très âgées, ou les infirmes ? Pouvons-nous commettre l’adultère, voler, mentir et convoiter ? Lequel des Dix Commandements pouvons-nous transgresser sans craindre de sévères conséquences ? Dieu n’est pas un Dieu permissif. Il ne nous a pas donné les « Dix Suggestions » !

« Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l’âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr l’âme et le corps dans la géhenne. » Matthieu 10. 28

Seule la crainte de Dieu peut produire une justice qui dure, chez les individus, les familles, les Eglises et les nations. La société ne peut fonctionner pour le bien et la liberté de tous ses citoyens que dans la mesure où les gens craignent Dieu et obéissent à ses commandements. Le travail dur et honnête abonde lorsque Dieu est craint (Lévitique 25. 43, Colossiens 3. 22).

Des pratiques économiques saines découlent de la crainte de Dieu (Néhémie 5. 9-13).

« Car la nation et le royaume qui ne te serviront pas périront, ces nations-là seront exterminées. » Esaïe 60. 12

« Heureuse la nation dont l’Eternel est le Dieu… » Psaume 33. 12

Lorsqu’un principe est répété dans l’Ecriture, c’est que Dieu désire souligner son importance. Les expressions : aimer Dieu, Son Nom, Sa Loi et Sa Parole sont mentionnées 88 fois dans la Bible. Faire confiance à Dieu et à Sa Parole revient 91 fois. Il y a 278 références à la Crainte de Dieu. La Crainte de Dieu est mentionnée plus de fois qu’un quelconque autre aspect de la piété. La crainte révérencielle, le respect et la crainte de Dieu doivent constituer l’attitude fondamentale de notre Foi. Une vision de Dieu qui ne nous conduit pas à Le craindre et à obéir à Sa Loi ne peut pas être une vision biblique.

« Tes œuvres sont grandes et admirables, Seigneur, Dieu tout-puissant ! Tes voies sont justes et véritables, Roi des nations ! Qui ne craindrait, Seigneur, et ne glorifierait ton nom ? Car seul tu es saint. Et toutes les nations viendront et t’adoreront, parce que tes jugements ont été manifestés. » Apocalypse 15. 3-4

A moins que nous, en tant qu’individus, familles, assemblées, communautés et nations, ne retournions à la Parole de Dieu, nous serons condamnés à subir les conséquences inévitables d’une éthique opportuniste humaniste – montée en flèche des MST, inflation, chômage et accroissement de la corruption, du crime et de la violence.

C’est la loi de Dieu ou le chaos.

« Vois, je mets aujourd’hui devant toi la vie et le bien, la mort et le mal… d’aimer l’Eternel, ton Dieu, de marcher dans ses voies, et d’observer ses commandements, ses lois et ses ordonnances, afin que tu vives et que tu multiplies, et que l’Eternel, ton Dieu, te bénisse dans le pays… »

Deutéronome 30. 15, 16

Dr Peter Hammond
Frontline Fellowship, P O Box 74, Newlands, 7725, Cape Town, South Africa
E-mail: This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it

Traduit de l’anglais

Traduction : Un histoire des peuples qui parlent anglais

 

Principes Bibliques pour Afrique - Free PDF

Holocauste Au Rwanda - Free PDF book

Copyright © 2017. Frontline Fellowship. Powered by joomla
S5 Logo