C’est Mon corps ! PDF Print E-mail

Je peux l’utiliser comme je le veux, C’est…

Et l’avortement est légal… 

Mais ce qui est légal n’est il pas nécessairement droit

L’apartheid était légal mais cela n’était pas moralement juste. L’esclavage était légal mais cela n’était  pas moralement juste. Les mêmes arguments qui ont soutenus et promus ’esclavage à l’époque contemporaine, ont soutenus et promus  l’avortement dans ce siècle  Considérons ce cas aux USA : en 1857, la Court Suprême Américaine avait décidé que selon la Constitution : Les noirs ne sont pas des personnes légales. Ils sont les propriétés de ceux à qui ils appartiennent.

Le propriétaire peut  les acheter, les vendre ou les tuer. Ceux qui appuyaient l’esclavage argumentaient que personnes n’avait forcé ceux qui le rejetaient d’avoir des esclaves. Mais ils disaient : ne forcez pas votre moralité aux propriétaires d’enclaves. Il a le droit de choisir, d’être le  propriétaire s’il le veut.

Juste  au delà d’un(1) siècle plu tard en 1973, la Court Suprême Américaine avait décidé que les enfants qui ne sont pas encore nés n’étaient pas des personnes légales, ils étaient  protégés ni par le droit civil, ni par les droits humains, par conséquent ils étaient légalement la propriété privée de leurs mères.

Elle avait absolument le droit légal de protéger ou de détruire sa grossesse.

Les pro- avortements stipulent : personne  ne te force de faire l’avortement. Mais ne charge pas ta moralité sur la mère, elle a le droit de tuer son bébé grandissant avant sa naissance si elle le veut.

 Abraham Lincoln au 19e siècle disait : Personne n’a le droit de faire ce qui n’est pas bon.

C’est Mon corps, je peux faire de faire avec ce que je veux

Oui, tu as le droit de choisir ce que tu peux  faire avec ton corps. Mais ce choix se fait avant la conception. Nous sommes libres de choisir d’obéir à la loi morale de Dieu et nous abstenir de rapport sexuel avant le mariage, ou de désobéir à la loi de Dieu. Votre choix doit se faire avant le mariage…et même si cette conception résulte  d’une violence sexuelle.

Une fois conçue, vous n’avez plus de choix à faire, vous devez vous préparer pour recevoir  le bébé.

Apres l’accouchement, Vous êtes à nouveau libre de choisir si vous devez élever l’enfant vous-même ou si vous devez aimable le confier pour une adoption. L’option qui prolifère le contraire est celle de l’assassinat.

                   Le bébé ne fait pas parti de votre corps

Apres la conception vous êtes responsable de la vie de votre enfant. Les choix a que vous faites détermineront si l’enfant vivra ou pas. Tous nos droits sont limités quand ils enfreignent sur les droits des autres. La question clé est la suivante :    Causerai –je de la peine à quelqu’un d’autre ? Avec l’avortement, absolument la réponse est oui ! Parce que l’avortement tue une autre personne.

                           Les premières semaines d’une nouvelle vie

Le bébé a naitre est une personne depuis le jour de sa conception. Time Magazine et Rand McNally’s Atlas of the Body states, En les combinant, le male et la femelle produisent une seule cellule fertilisée, le zygote, qui est le commencent d’un nouvel individu. Cette première cellule contient les projets génétiques entiers avec tout son détail.

Le cœur du bébé commence à battre dans le ventre se sa mère trois semaines après la conception.

La génale électrique avait été enregistre a six semaine sur un EEG. Si l’absence d’une génale indique la mort, surement la présence dune génale est une confirmation de la vie. A la fin de neuf semaines, le bébé possède déjà ses uniques empreintes digitales.

A partir de douze semaines, le bébé est sensible a la chaleur, au touché, a la lumière et au bruit. Tous le system corporel fonctionne correctement. Il pèse 28g, et  il mesure 6 à 7 cm de longueur.

Dès la conception, la nouvelle personne conçue est , et mérite la protection par la loi comme tout autre personne.

                          Complication pour la mère

Même les avortements légaux ne sont pas sécurisants pour la mère. Il y a plusieurs types de complications qui en découlent ;  physique, émotionnelle, et spirituelle. Ce n’est pas « un vite fait » en tout.  Voici quelques conséquences néfastes

Les effets physiques de l’avortement

-         La perte en vies humaines pour certaines mères,

-         La perte en vies humaines pour certains bébés

-         La stérilité,

-         L’incapacité de garder les bébés,

-         Les grossesses utopiques

-         L’accouchement prénatal

-         La perturbation du cycle menstruelle

-         Le saignement et douleur atroce,

-         Les infections,

-         Le choque

-         La césarienne,

-         La frigidité,

-         Le cancer de sein

Les effets psychologiques de l’avortement

-         La culpabilité, le regret, et les remords

-         Le suicide,

-         Le deuil’

-         Les cauchemars’

-         La sous estimation de soi

-         La colère, la nervosité, et l’hostilité,

-         Abus des enfants,

-         Le désespoir et le manque de secours,

-         La condamnation,

-         Le souvenir inoubliable du jour du meurtre,

-         La perte de l’intérêt sur le sexe,

-         La haine de quiconque promeut l’avortement

Le choix sur la finition de grossesse, la loi n’a pas laissé un holocauste d’un enfant tué à travers l’Afrique du Sud.

La loi autorise l’avortement en réponse pour une raison quelconque, sans aucune période d’attente, à quiconque dans les 12 premières semaines de la grossesse. La méthode la plus utilisée c’est la succion ; une méthode qui consiste à évacuer en pièces du ventre de sa mère et le bébé  et le placenta

Voici quelques faits inquiétant concernant l’avortement en Afrique du Sud.

 .-  De 12 à 20 semaines de la grossesse, chaque femme voulant avorter pour une raison ou un autre est libre de le faire.

-         Les jeunes adolescents peuvent tuer leur bébé même sans le consentement de leurs parents

-         Les épouses peuvent tuer les bébés de leurs maris avec ou sans leurs consentement.

-         Un médecin n’est pas puni s’il s’en va a l’encontre de la loi, par ailleurs, une personne voulant  sauver la vie des  bébés peut faire la prison.

En faisant de la destruction des grossesses une loi légale, facile et contribuable financé, cette loi défie toute logique.

Le Créateur a donne à chacun le droit de jouir et de défendre la vie et la liberté.

"C’est toi qui as crée mes reins, qui ma tisse dans le ventre de ma mère" Psaumes.  139 :13

Si tu es seule, incertaine, effrayée, tu endure une grossesse a problème

Veuillez contacter un centre pour les femmes enceintes à situation difficile, ou tu seras comblée d’amour pratique et émotionnel et  tu seras soutenue. Le centre t’aidera à discuter ta situation avec ton copain, ton mari, tes parents en plus, il t’aidera prendre la bonne décision te concernant et concernant la vie de ton bébé. Le centre t’assistera et te prodiguera des conseils durant la grossesse. L’aide est confidentielle, gratuite. Elle ne dépend pas de ton état civil, de ton âge ou de ta religion

Pour tous renseignements concernant le centre pour les femmes enceintes en difficultés, appelez Africa Cares for Life : 082 824 6756 ou 031 903 2340. Ou visitez : www.africacaresforlife.org.za

                     Tout le monde peut dire « NON « à l’avortement

A travers l’intercession : pour les femmes enceintes en difficultés, pour les bébés qui courent la menace de l’avortement, pour les centre de prise en charge des femmes en difficultés, pour les ministères Pro-vies, que Dieu ait pitié de notre terre et qu’Il ferme toutes les cliniques qui avortent les femmes et qu’Il retranche les services spécialisés en matières d’avortement des cliniques et hôpitaux d’état

A travers l’information : Lis la bible pour voir ce qu’elle dit à propos de la sanctification de la vie humaine, de meurtre, et le commandement de Dieu contre les antivaleurs.

Veuillez contacter : Africa Christian Action and prend gratuitement les copies de MILESTONES OF EARLY LIFE , Avortement- the Facts and the show , passe la commande  des DVD sur l’avortement : The Real Story DVD (60) et fais la différence : Le manuel sur « Christian Action » (action chrétienne) pour l’Afrique du Sud (R59 le livre) Vous trouverez les prescriptions bibliques, médicales, et sociales sur l’avortement et ce que tu peux faire pour faire la différence.

A travers l’engagement : Ouvre la bouche en faveur du muet,…fais une vraie justice aux pauvres et aux affliges. Proverbes 31,8-9

-Parles à ton ami(e) à tes parents ou à ton médecin

- Donne ton don au centre pour les femmes enceintes en difficultés, ou le ministère pro-life.

Souscrit pour le magazine périodique au prix de (R60) par an and rejoins la liste e-mail ou de sms. Participe aux projets, Life Chain and Sanctify Life Sunday. 

Pour tous renseignements contactez:

Africa Christian Action,

PO Box 23632, Claremont 7735,

Tel : (021) 6894481

Fax : (021) 6855884                                             

E-mail : This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it

Web: www.christianaction.org.za

 

Principes Bibliques pour Afrique - Free PDF

Holocauste Au Rwanda - Free PDF book

Copyright © 2017. Frontline Fellowship. Powered by joomla
S5 Logo